Trois outils efficaces pour être libre de créer

La créativité désigne l’aptitude à inventer des solutions nouvelles, originales et pertinentes, adaptées au contexte. Chacun possède cette aptitude et en utilisant certaines démarches et techniques il est possible de la développer.

La créativité c’est avoir des idées qui nous inspirent, nous motivent, nous nourrissent et nous donnent envie d’agir. Mais la créativité c’est également se donner des moyens pour concrétiser nos idées, honorer nos inspirations, satisfaire nos désirs et réaliser nos rêves. En chacun de nous se trouve notre créativité, notre propre pulsion de vie.

Lorsque nous étions enfant, nous ne nous posions pas la question à savoir si nous étions créatifs. Nous l’étions. Point. Nous pouvions être plus ou moins habiles dans certains domaines, mais en général, nous ne nous empêchions pas d’exprimer ni d’explorer notre créativité. Tous les enfants jouent, chantent, inventent des histoires, dessinent lorsqu’ils en ont l’accès.

Pourtant, il nous arrive souvent de perdre le contact avec notre créativité ou que ce contact devienne flou, lointain et difficile à entretenir. Il existe plusieurs moyens pour reprendre ce contact avec notre créativité et pour l’entretenir de manière constante et durable.

Selon moi, les trois outils de base suivants proposés par Julia Cameron dans son livre « The Artist’s way » (traduit de l’américain par Chantal Duchêne-Gonzalez « Libérez votre créativité ») sont, s’ils sont mis en application de façon régulière, des outils d’une grande efficacité pour permettre le développement et la mise en action efficace et durable de votre créativité.

1. Les pages du matin

Il s’agit d’écrire, à chaque matin, trois pages d’écriture manuscrite sur papier 8 ½ X 11 dans lesquelles vous donnez libre cours à vos pensées. Vous avez simplement à laisser votre main glisser le long de la feuille et à noter tout ce qui vous passe par la tête sans vous arrêter, sans réfléchir. Les pages du matin n’ont pas à paraître intelligentes, elles ne sont ni de l’art, ni de la littérature. Elles servent principalement à libérer votre esprit et à tisser des liens avec votre source intérieure.
Une règle fondamentale concernant les pages du matin c’est qu’elles doivent demeurer confidentielles. Seul vous-même êtes autorisé à les lire. Aussi, pour avoir leur plein effet, elles doivent être écrites le matin, avant toute autre activité, ce qui permet, entre autre, de créer des liens avec l’inconscient.
Parmi les bénéfices des pages du matin, elles favorisent la concentration sur un sujet donné, permettent d’éviter l’éparpillement de notre esprit, atténuent notre critique intérieur et nous amènent à des solutions que nous n’aurions pas pu imaginer.

« Les mots sont une forme d’action, capables d’influencer le changement »
Ingrid Bengis

2. Le rendez-vous avec l’artiste

Votre artiste est votre enfant intérieur. Celui qui aime jouer, qui a besoin de s’amuser et de découvrir, celui qui invente continuellement et qui n’a pas peur de rêver ! Un des moyens pour prendre contact avec votre créativité et pour l’entretenir est de nourrir cet enfant artiste en vous. Pour ce faire, il s’agit d’aménager une plage de temps de deux heures par semaine, spécialement réservée pour nourrir votre conscience créative et l’artiste que vous avez en vous.

Le rendez-vous avec l’artiste est essentiellement une excursion, un moment de récréation que vous planifiez à l’avance et que vous défendez contre les intrus. Lors de ce rendez-vous, vous n’emmenez personne d’autre que vous et l’artiste que vous avez en vous, connu aussi sous le nom de l’enfant créatif. Pour ce rendez-vous, pensez magique, pensez délice, pensez divertissement. Ne pensez pas devoir. Ne faites pas ce que vous devriez faire, faites ce qui vous intrigue, explorez ce qui vous intéresse. Penser mystère et non maîtrise.

Un rendez-vous hebdomadaire avec l’artiste peut être terriblement effrayant… mais est remarquablement productif. C’est l’engagement de s’accorder du temps qui est sacré. Afin d’avoir une relation authentique avec votre créativité, vous devez prendre le temps et le soin de la cultiver.

« Tous les enfants sont des artistes. Le problème c’est de rester artiste, une fois adulte. »
Pablo Picasso

3. La marche de 20 minutes

Prendre le temps, au moins deux fois par semaine, de sortir marcher seul, d’un bon pas rythmé, permet de libérer les idées et de trouver des solutions nouvelles. Le mouvement entraîne le mouvement et ces petits moments, qui peuvent paraître anodins, donnent des résultats surprenants.
Lorsqu’on est en mouvement, les idées apparaissent spontanément, les solutions se trouvent facilement, les obstacles nous apparaissent moins gros.

« L’action renferme une magie, une grâce et une puissance. »
Goethe

Un conseil : commencez petit à petit et ne vous tapez surtout pas sur la tête si vous sautez quelques fois vos pages, votre rendez-vous avec l’artiste ou votre marche. Laissez le temps à votre corps d’apprivoiser ces outils !

Si vous avez des questions ou des commentaires au sujet de ces outils de base, n’hésitez pas à m’en faire part.

Êtes-vous celui ou celle qui découvre de nouvelles idées ou êtes-vous plutôt celui ou celle qui les met en œuvre ?
Faites ce test pour connaître votre profil de créateur…
Ne plus afficher